Richard Malka : premier roman, Tyrannie, publié aux éditions Grasset

Culture

Richard Malka, né à Paris le 6 juin 1968, est avocat, auteur et scénariste. Il débute sa carrière d’avocat en 1992, spécialisé en droit de la presse, et rejoint très rapidement un cabinet ministériel alors sous la présidence de François Mitterrand. Il y est entre autres chargé du dossier concernant l »hebdomadaire Charlie Hebdo, lancé la même année dans les kiosques. Engagé, il défend des causes autour de la presse, des journalistes eux-mêmes, ainsi que de certaines maisons d’éditions. Il défend avant tout des valeurs telle la liberté d’expression, la laïcité, prenant alors position pour des personnalités publiques issues aussi bien du monde du journalisme que de ceux de la radio, de l’édition, ou encore de la finance, tout en plaidant dans le cadre d’affaires politiques et religieuses.

Parallèlement à ces activités, Richard Malka étant resté très proche du milieu de la BD depuis l’époque de ces débuts et du dossier Charlie Hebdo, il devient scénariste de bandes dessinées en 2004 et collabore avec de nombreux auteurs au fil des ans, justifiant d’une vingtaine d’albums édités et tirés à plusieurs centaines de milliers d’albums.

En cette année 2018, Richard Malka s’essaie à un tout nouveau genre en dévoilant son tout premier roman, Tyrannie, publié aux éditions Grasset. Un roman proche d’une dystopie à la George Orwell, mêlant affaire judiciaire, thriller et histoire d’amour autour d’une intrigue faisant voyager le lecteur entre l’Aztracie, un pays fictif autoritaire et sécuritaire, et la France et son palais de justice de Paris.

Une intrigue bien ficelée pour un premier roman de fiction dans lequel Richard Malka se situe véritablement à la frontière entre imaginaire et réalité, pointant intelligemment de sa plume des faits contemporains.

Laisser un commentaire