Rémi Muzeau

personnalité
 

Après un engagement de longue date dans la lignée gaulliste, Rémi Muzeau est devenu, en 2015, le maire de Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine. Déterminé à insuffler un renouveau de taille, il reste très attaché au respect de la tradition ouvrière de la ville. En effet, Clichy a fait partie de la ceinture rouge parisienne, avec plus d’un siècle de majorité socialiste ou communiste.

Un changement nécessaire

Fort de son expérience d’entrepreneur dans le bâtiment, Rémi Muzeau a su mettre son parcours professionnel au service du développement de la ville. En à peine deux ans, plusieurs centaines de logements neufs ont été construits, ainsi que deux écoles et une cinquantaine de commerces.

Mais pour que cela ait pu être envisagé, il a fallu dans un premier temps tout mettre en œuvre pour assainir la trésorerie de la ville, lourdement endettée jusqu’à l’élection de 2015. La relance de l’investissement est passée par un fonds de dotation territorial, procédure peu courante, qui a pu profiter à de nombreux domaines : sportifs, éducatifs, culturels, historiques et économiques.

Une ville tournée vers l’avenir

Rémi Muzeau connaît le potentiel de la commune en termes de développement économique : démographie jeune et dynamique et présence d’entreprises très influentes, entre autres. Toutes les conditions sont remplies pour que Clichy puisse rayonner dans le Grand Paris imaginé depuis 2008.

Convaincu de l’expansion imminente de sa ville, Remi Muzeau a également mis en place un projet d’envergure : la construction du «Boulevard de la Liberté», qui permettra le désengorgement de l’agglomération, en favorisant ainsi le développement des quartiers adjacents. L’accès à la ville est primordial pour sa croissance, il sera également facilité par des extensions de la ligne de Tramway et de métro.

Laisser un commentaire